Anxiété chronique et fatigue intense : quelle alimentation ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir quoi manger pour lutter contre la fatigue intense engendrée par l’anxiété chronique.

L’alimentation est une source d’énergie non négligeable, à condition toutefois de suivre un régime alimentaire adapté à ses besoins.

L’anxiété chronique engendre une grande fatigue, qui demande de bien choisir ses aliments.

Anxiété chronique et fatigue intense : quelle alimentation ?

Manger pour lutter contre la fatigue intense

L’organisme puise beaucoup d’énergie pour tenter de lutter contre les symptômes de l’anxiété.

Dans le cas de l’anxiété chronique, le combat est quotidien. Les besoins sont donc spécifiques. Bien s’alimenter est primordial en cas d’anxiété chronique.

Avant tout, il est essentiel de manger sainement, avec une alimentation variée et équilibrée.

Pour lutter contre la baisse de tonus, l’apport en vitamines des fruits et légumes s’avère efficace.

Les minéraux qu’ils contiennent sont tout aussi profitables. Cela permet de recharger ses batteries et de se donner un coup de fouet immédiat.

Les omégas 3 sont aussi intéressants. Ils ont un effet direct sur le cerveau. Or c’est là où sont générées et enregistrées les émotions, dont l’anxiété.

Un régime alimentaire riche en omégas 3 contient beaucoup de poissons, des huiles et des fruits secs.

Certains aliments font du bien au moral. Ils stimulent la fabrication de sérotonine, ce qui améliore l’humeur, et donc contribuent à diminuer l’anxiété et à se sentir moins fatigué.

Les produits laitiers, le chocolat, la viande blanche, le poisson… en contiennent.

Le travail des intestins peut aussi être facilité, pour économiser de une énergie précieuse, en mangeant des aliments qui vont favoriser la prolifération de bactéries utiles.

C’est le cas notamment des poireaux, de l’ail, de l’oignon.

En mangeant varié, l’organisme trouve donc ces divers éléments qui lui sont indispensables.

Des aliments sont par contre à éviter.

Par exemple, une consommation excessive de sucre peut aboutir à une dépendance. Le manque finit par se ressentir et engendre du mal-être, amplifiant l’anxiété et la fatigue qui y est liée.

L’anxieux a donc tout intérêt à en limiter sa consommation, notamment en évitant de manger des produits transformés.

Le sel est à consommer en quantité raisonnable, car il peut empêcher l’assimilation du potassium, indispensable contre la fatigue et l’anxiété.

Quelle alimentation contre l’anxiété chronique ?

Si le contenu de l’assiette est très important, la façon de manger l’est tout autant pour surpasser sa fatigue et son anxiété. Il s’agit de retrouver le plaisir de manger, gustativement, mais aussi en savourant le moment.

Il est vivement recommandé de manger lentement.

Hormis le fait que bien mastiquer facilite la digestion, prendre son temps pour manger permet d’apprécier son repas, les saveurs, de stimuler les sens et donc le cerveau.

C’est le moment de faire une pause, de se recentrer sur soi-même, de prendre du temps pour soi. Même lorsqu’on dispose de peu de temps pour manger, cet instant doit être un moment privilégié dans la journée.

Pour être sûr de ne pas manger trop vite, il est possible de se concentrer sur sa respiration. De plus, en s’efforçant de normaliser son souffle, les tensions du corps s’apaisent, faisant refluer l’anxiété et la fatigue.

Faire appel à un coach en respiration est une aide précieuse pour corriger son souffle grâce à des exercices adaptés.


Lisez aussi:

Anxiété chronique : comment se détendre et dormir ?

Anxiété de performance : comment ne pas paniquer avant un examen ?