Témoignage anxiété généralisée (histoire incroyable)

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Je me nomme Christine, je suis mariée, j’ai 45 ans et je vais vous raconter comment j’ai fait pour me sortir de mon anxiété.

Cela a commencé vers les 30 ans, je commençais par stresser pour pas grand-chose. Au début, je ne me suis pas trop inquiétée et je me disais que cela devait juste être un peu de fatigue.

Témoignage de guérison d'une anxiété généralisée

Mais avec le temps cela ne faisait qu’empirer à tel point que j’ai même dû arrêter de travailler car je ne dormais presque plus et je rentrais dans une phase dépressive.

Mon mari m’a donc conseillé de vite aller voir mon médecin afin que je me soigne le plus rapidement possible car cela devenait invivable pour moi et mes proches.

Ce dernier m’a tout de suite dit d’aller voir un spécialiste.

Témoignage : j’ai réussi à guérir de mon anxiété généralisée

Ce spécialiste a tout de suite compris que j’étais déjà à un stade avancé de l’anxiété. J’ai donc commencé par suivre une thérapie pour me soigner.

Il me faisait faire des exercices pour apprendre à me détendre. Mais surtout il m’écoutait beaucoup et m’a conseillé de suivre une TCC (thérapie comportementale et cognitive) pour comprendre et agir.

En plus de cela, j’ai suivi des cours de yoga, de sophrologie pour apprendre à me détendre, à être plus sereine et à méditer sur moi-même.

Cela m’a beaucoup aidé car je comprenais enfin pourquoi je souffrais tant et pourquoi j’étais si anxieuse. Avec le temps et tous ces exercices, j’étais sur le chemin de la guérison.

J’ai aussi appris à améliorer mon style de vie pour avoir une vie moins oppressante en me donnant du temps libre pour faire ce que j’aime vraiment. Cela m’a permis de m’évader. J’ai donc pu commencer à retrouver une vie plus normale.

Mais je n’étais encore pas totalement guérie car j’avais encore quelques crises d’angoisse assez régulières.

J’ai travaillé ma respiration car je suffoquais et j’avais un souffle trop court ce qui m’empêchait d’évacuer tout ce stress qui pouvait m’envahir sans des raisons apparentes.

Mon époux, ma famille et mes proches ont toujours été là pour me soutenir et m’aider à aller mieux. Sans eux aussi, je ne suis pas certaine que j’aurais pu m’en sortir.

Aujourd’hui je vais mieux et je n’ai plus de crises d’anxiété sans avoir une vraie raison. Bien entendu, je peux stresser mais uniquement dans des cas précis et pas sans avoir de motifs.

Cette dure période de ma vie m’a surtout appris à quel point, il est essentiel de savoir faire des pauses et d’avoir des échappatoires pour savoir lâcher prise.

Je refais du sport, des ballades et autres car j’en ai besoin pour évacuer la pression du travail et les diverses corvées de la vie quotidienne.


Lisez aussi:

Quelles thérapies pour les troubles anxieux graves ?

Une mauvaise respiration (courte) peut entraîner de l’anxiété